RUNNING : ON S’Y MET ?

Hello tout le monde,

Aujourd’hui on parle Running mon sport favori, vous l’aurez compris. Certains et certaines voient la course à pied (le running pour les branchés), comme une corvée, une punition quand on a quelques kilos en trop après les fêtes. Ils voient surtout les coureurs comme des gens faisant preuve d’une motivation stupéfiante et pourtant nous sommes plus de 8,5 millions en France à pratiquer ce sport selon la FFA (fédération Française d’athlétisme), soit 19% de la population et ce chiffre ne cesse d’augmenter. 21,6% des coureurs font partie de la tranche 15-24 ans, 20,7% des 25-34 ans, 27,6% des 35-49 ans et enfin 30,2%des 50 ans et plus, les papis et mamies sont clairement plus motivés que nous les jeunes !  On le sait le running est le sport tendance, à la mode ces dernières années mais il subsiste des résistant(e)s.

1. Augmentation de l’espérance de vie

La course à pied (hors compétition) améliore d’une manière générale à court, moyen et long terme votre condition physique et donc l’espérance de vie. Selon une étude danoise réalisée en 2012, des chercheurs ont constaté que les personnes pratiquant la course à pied de manière régulière et modérée gagnent en moyenne 5 à 6 ans d’espérance de vie. Personnellement je me range dans les coureurs modérés, je suis bien loin des 130 bornes avalées chaque semaine par les Kenyans.

2. Amélioration cardiovasculaire et force physique

Je me souviens après un an demi de pratique avoir rencontré un médecin (jamais consulté auparavant) une fois qu’il eut écouté mon petit coeur, il m’avait dit : « Mademoiselle vous avez un coeur de sportif » ! Oui ça m’a plutôt marqué, surtout que c’était la première fois que l’on me disait cela. En courant vous allez donc améliorer votre condition physique mais vous allez surtout développer des conditions respiratoires, cardiaques et musculaires. Avec une pratique régulière (Je ne parle pas des trois foulées après le chapon et la bûche de Noël , on est bien d’accord !), vous allez ainsi diminuer votre fréquence cardiaque à l’effort comme au repos. En courant, vous allez aussi solliciter l’ensemble de vos muscles et développer des capacités musculaires, c’est à dire: abdominaux, membres inférieurs, dos et bras, ce qui va les rendre plus toniques.

3. C’est bon pour le moral

Je confirme, courir c’est bon pour le moral, tout simplement parce que durant votre course  un phénomène biologique va se produire, celui de la sécrétion des endorphines (hormones du bien-être, baromètre de l’humeur et du plaisir). Ces hormones secrétées par des glandes cérébrales combattent la douleur, d’où cette sensation de bonheur après une séance (les novices vous comprendrez avec un peu de pratique et de temps). Courir c’est aussi le moment idéal pour se vider la tête et évacuer le stress.

4. En courant on fait des rencontres

Attention on ne mélange pas les torchons avec les serviettes, je parle bien de rencontres sportives, bon bien sûr je n’exclus pas que vous puissiez tomber sur la femme ou l’homme de votre vie ! Les running « crew » fleurissent un peu partout en France et il y en a pour tous les goûts et les niveaux ! Trève de plaisanterie, si vous préférez courir seul (ce qui est mon cas), ça fait aussi du bien d’adapter le rythme et papoter avec des gens passionnés  et motivés, ça boost !!

5. Courir c’est avoir la ligne

Une grosse majorité se met à courir dans le but de perdre quelques kilos, je reconnais être passée par là. Courir vous permettra d’augmenter vos dépenses énergétiques, à raison de 15 calories par minutes ou 1 calorie par kilo et par kilomètre (tout dépend de votre rythme et vos mensurations).  Mais aussi en sollicitant vos différents groupes musculaires vous allez booster votre métabolisme et donc brûler plus de calories au repos. Je recommande tout de même vivement aux personnes souhaitant perdre du poids d’associer cardio et musculation. Avec un peu d’entraînement, l’idéal est la sortie à jeun entre 7h et 8h c’est le moment idéal, les réserves de glucides sont quasiment vides et donc votre énergie sera puisée principalement dans les réserves autrement dit : graisses.  Attention, ça marche à condition d’avoir entrepris un rééquilibrage alimentaire, si vous pensiez pouvoir éliminer le Macdo de la veille et bien sachez qu’il faudra courir plus de 1h30 à 10km/h pour éliminer ce festin (ou pas, Haha).

6. C’est bon pour le porte monnaie

Bon, en théorie c’est juste, mais à conditions d’être débutant(e). Lorsque j’ai commencé à courir, il me fallait juste acheter une paire de chaussures, je me souviens du prix, 89 euros. Elles ont duré plusieurs mois. Si vous n’êtes pas accro à la mode dite « sportive » aux tendances, gadget et tout le tralala, ce sport ne vous coûtera pas très cher, puisque le prix se met avant tout dans la paire de chaussures. Pas besoin d’avoir un abonnement à la salle pour courir, les routes, les sentiers, les trottoirs et les cheminsont à vous ! Lorsque nous débutons, nous n’avons pas besoin de beaucoup d’équipement, pour le chrono une application fera l’affaire et pour le look on repassera, une fois qu’on se sera transformé en véritable COUREUR(E), ça serait bête d’investir si ce sport ne convient définitivement pas !

7. Un sport sans contrainte

Trouvez-moi un sport avec aussi peu de contraintes ! Si vous aimez voyager et visiter et bien ce sport est fait pour vous. Quoi de mieux que de visiter une ville tout à faisant du sport? Pas d’horaires déterminés, c’est quand vous voulez, où vous voulez ! Matin, midi, soir peu importe votre emploi du temps. Il suffit juste d’ajouter à sa valise vos équipements chaussures et vêtements et en avant Simone !

8. Un geste pour la planète

Hormis les grandes courses où la plupart des coureurs jettent leurs gobelets en plastique et tubes de gel un peu partout, si vous courez en forêt ou même en ville, en théorie il n’y a pas d’impact Co2 pour la planète.

9. Estimation de soi et confiance

On a souvent peur de s’y mettre par peur de ne pas y arriver, c’est comme tout, vous me direz. Lorsqu’on commence à prendre goût à ce sport, nous sommes emportés par une grande force intérieure qui nous pousse chaque fois à atteindre nos objectifs et la confiance en soi y est pour quelque chose. Ce sport apporte également, de nombreuses satisfactions physiques et donc améliorera l’estime de soi.

10. Lutter contre les maladies

Ostéoporose, dégénérescence maculaire, diabète, tumeurs et cancers, maladies immunitaires, maladies cardio-vasculaire, insomnie… Je ne dis pas que vous n’aurez aucune de ces pathologies en pratiquant la course à pied, mais le risque lui sera considérablement diminué.

 

VOILÀ DONC 10 BONNES RAISONS DE VOUS BOUGER LES FESSES LES AMI(E)S ! 

Publicités

Publié par

Jeune auvergnate de 22 ans, étudiante et passionnée de blogging. Blog mode, beauté et lifestyle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s